04-ALPES DES HAUTES PROVENCE

Motorcycle racing 48 1A la découverte des Alpes de Haute Provence ...

Situé au cœur du Parc national du Mercantour, le col de la Bonette relie la vallée de la Tinée dans les Alpes Maritimes à celle de l’Ubaye dans les Alpes de Haute Provence. La route de la Bonette s’envole à plus de 2800 mètres d'altitude dans un cadre grandiose. L’ascension en moto offre bien des sensations et fait le bonheur des yeux : paysages magnifiques, verts pâturages, ruisseaux et cascades s’enchaînent dans un décor de haute montagne. Il n’est pas rare de croiser la marmotte sur sa route. Une féerie qui vaut sans conteste le détour...

Foudegs.com vous offre en partage une vidéo prise par un de nos foudegs, n'hésitez pas à consulter nos rubriques pour trouver un hébergement qui agrémentera votre passage

 

Histoire d’une route classée impériale par Napoléon III
La route de la Bonette relie les deux vallées de l'Ubaye et de la Tinée permettant la liaison directe entre Barcelonnette et Nice.
Chemin de muletier à l'origine elle devient une voie stratégique, exploitée et maintenue par l'armée. De nombreuses constructions en témoignent comme le camp des Fourches et le fort de Restefond. Le chemin sera élargi et transformé en route en 1832 puis classée impériale le 18 août 1860 par l'empereur Napoléon III. Son tracé définitif sera rélalisé en 1960.

 


La route la plus haute d’Europe ?

Il ne faut pas confondre le col de la Bonette avec la route de la cime de la Bonette. Le col de la Bonette, dit aussi col de Bonette-Restefond*, est situé à 2715 mètres d’altitude derrière le col de l’Iseran à 2770 m, (plus haut col d’Europe), le Stelvio à 2757 m et le col Agnel à 2744m.

La route de la cime de la Bonette circule autour de la cime et domine à 2802 mètres d’altitude. La route est annoncée par la signalisation comme la plus haute route d’Europe. Le record serait en fait détenu par l’Espagne avec la route desservant la station de ski de Pradollano dans la Sierra Nevada au Sud de l’Espagne.

*Cette double appellation provient du passage de la route par le faux col de Restefond qui se trouve à proximité.